Actualités

Décès de François Girard

normal

Surveillant puis professeur de latin, grec et français, entre 1965 et 1991, François Girard est décédé au Mans où il était revenu après un séjour à Bordeaux. Il avait envisagé de devenir jésuite puis y avait renoncé suite à un désaccord avec ses supérieurs. 


Surveillant puis professeur de latin, grec et français, entre 1965 et 1991, François Girard  est décédé au Mans où il était revenu après un séjour à Bordeaux. Il avait envisagé de devenir jésuite puis y avait renoncé suite à un désaccord avec ses supérieurs. Il était arrivé au Mans comme surveillant dans le cadre de son cursus au sein de la compagnie de Jésus.

La cérémonie des obsèques a eu lieu le 28 mars à l’église de Changé. Elle a été présidée par le père Boudaud qui fut père spirituel à Ste Croix à la fin des années 50 et au début des années 60.

François Girard fut un enseignant très apprécié de ses collègues et de ses élèves. Il possédait un très grand charisme. C’était notamment un helléniste passionnant et passionné ; Un certain nombre de ses anciens élèves étaient resté en contact avec lui.